Qui d’entre vous ne souhaite pas agrandir sa maison sans devoir déménager ? Ceci est désormais faisable grâce à une extension maison à Nice.

Toutefois, pour réussir ce projet, il convient de suivre certaines étapes. Découvrons-les dans cet article.

Se renseigner sur les contraintes

L’étape primordiale à ne pas négliger lors de votre projet d’extension est de se renseigner auprès de sa mairie sur le contenu du Plan local d’Urbanisme (PLU). En effet, cette phase vous permet d’identifier les diverses contraintes à prendre en compte notamment : la nature et qualité du terrain, l’orientation de la parcelle, les limites de propriété à respecter, les matériaux et couleurs autorisés dans votre commune…

Ainsi, vous aurez une idée sur les différentes contraintes et vous pourrez intervenir pour les résoudre avant la réalisation de votre projet d’extension maison à Nice.

Respecter les démarches administratives

Avant de commencer votre projet, n’oubliez pas les démarches légales à accomplir.

Tout d’abord, si vous êtes situé en zone urbaine disposant d’un plan d’urbanisme (PLU) et que la surface de l’extension est entre 5 et 40 m2, vous devez absolument déposer une déclaration préalable pour commencer les travaux.

De plus, vous êtes tenu de faire une demande de permis de mairie si votre extension dépasse les 40 m2 de surface habitable.

Le recours à un architecte peut être envisageable dans le cas où votre extension s’élèverait à 170 m2, voire plus.

Après l’achèvement de votre projet d’extension maison à Nice, une déclaration d’achèvement des travaux doit être faite. Dans les 3 mois qui suivent, vous êtes tenus d’obtenir une attestation de non-contestation.

Choisir des artisans qualifiés

Lors de votre projet, vous pouvez vous-même suivre le chantier. Toutefois, certaines étapes nécessitent obligatoirement l’intervention de plusieurs professionnels (maçon, électricien, plombier, couvreur, plaquiste…). Ainsi, afin d’obtenir un résultat satisfaisant vous devez choisir ceux-ci soigneusement.

Commencez par dresser une liste de divers artisans afin de comparer les devis et assurez-vous qu’ils sont assurés. Privilégiez les artisans qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), ceux-ci vous font bénéficier de plusieurs avantages, notamment : des matériaux de qualité pour votre extension maison à Nice, un crédit d’impôt pour la transition énergétique et bien d’autres. Sous réserve bien sûr de répondre à certaines conditions.

N.B : afin de vous protéger lors de votre projet d’extension de maison, souscrivez à une assurance dommage ouvrage.

Penser au financement

Pour ne pas stresser lors de la réalisation de votre projet d’extension, ne négligez pas le financement de celui-ci. En effet, pour vous faciliter un peu la tâche, vous pouvez recourir à des prêts :

  • Prêt immobilier : celui-ci offre des avantages intéressants pour les grandes extensions : le taux d’intérêt est bas, l’apport n’est pas nécessaire… De plus, si vous avez déjà un crédit immobilier, vous pouvez également regrouper votre prêt pour vos travaux d’extension maison à Nice avec ce premier emprunt, de façon à ne plus avoir qu’une seule mensualité à payer,

  • Prêt à la consommation : celui-ci est plus coûteux en intérêts, toutefois, il est plus simple. Vous pouvez vous en servir pour l’agencement final de votre projet : l’achat de vos meubles, l’engagement d’un décorateur…

Bien choisir ses matériaux

Pour avoir un rendu satisfaisant, il convient de prendre le temps lors du choix des matériaux à adopter pour votre extension : matériaux d’isolation, d’aménagement, de construction.

Avant de faire votre choix, listez les avantages et les inconvénients de chaque matériau, pour choisir le plus adapté à votre projet d’extension maison à Nice.

Privilégiez les matériaux écologiques, afin de gagner en termes de confort et d’esthétique.

Si vous envisagez une extension de plus de 150m2 ou si vous souhaitez réaliser un agrandissement à plus de 30% de votre surface, des critères de réglementation thermique doivent être pris en compte. Celle-ci permet d’optimiser la consommation énergétique.